Catégorie : Billets d’humeur

Le baccalauréat : quand disruption rime avec démolition

Je râlais donc encore au sujet des mises en garde à vue désormais journalières de lycéens impliqués dans des mouvements de blocus. Des CRS en arme stationnaient dans le sanctuaire scolaire dans une relative apathie générale. À la décharge de tout le monde, après les éborgnements de gilets jaunes, les arrestations préventives, les nasses et…
Lire la suite

Entre le mal et le pire, « il se passe un truc » !

De retour d’Israël, dans un avion et d’une formule [1], Macron aura donc adressé, ou plutôt expédié, sa réponse au puissant mouvement social qui ébranle la France depuis plus d’un an et demi. Les 63 actes des Gilets jaunes et les 55 jours de grèves contre le projet de réforme des retraites ont été déquillés…
Lire la suite

Violence et communion

Je travaille dans le secteur de l’économie qui se proclame sociale et solidaire. Ce matin, je prends acte que deux grosses coopératives préfèrent la jouer solo que d’essayer de participer à un projet commun, sur lequel je travaille avec persévérance et acharnement depuis un an. Ce matin, je prends acte, pour la nième fois, que…
Lire la suite

Pain in the nasse

Ce samedi 16 novembre c’était le premier anniversaire du mouvement des gilets jaunes. La manifestation déclarée devait partir de la place d’Italie mais a été annulée à cause du chaos qui y régnait. Une journée « émaillée d’incidents en marge de la manifestation » comme l’ont répété en boucle les médias nationaux en montrant des…
Lire la suite

Ils étaient venus pour en découdre…

Samedi 21 septembre 2019, la marche pour le climat a réuni plus de 150 000 personnes partout en France. Si les rassemblements se sont déroulés dans le calme dans la plupart des villes, la marche parisienne a été marquée dès son point de départ par une forte répression. Cette situation est inédite à l’échelle mondiale.…
Lire la suite

Demain c’était hier

Il y a quelques jours, à l’occasion des « universités d’été de l’économie de demain », paraissait dans la Tribune un article du collectif #NousSommesDemain : « Entreprises, il est temps de passer de la parole aux actes ! ». Encore un appel qui comporte presque tous les éléments d’un naufrage de la pensée et de l’engagement.

On en a gros M. Blanquer, on en a gros

M. Blanquer je vous méprise, Je ne pense pas à un petit mépris de passage, non non, plutôt un mépris-retour, durable et agaçant, à la hauteur de la confiance bafouée que vous jetez au nez des enseignants. Un c’est toi qui dis, c’est toi qui y es. Parce que, dans le fond, vous êtes démasqué,…
Lire la suite

Déjeuner sur Mars et bière au soleil

Je venais de terminer Histoire de ta bêtise, de Begaudeau. Sans doute parce qu’il fallait bien passer de la théorie à la pratique, je me suis retrouvé au cœur d’un déjeuner avec mes semblables : des bourgeois. Avec toute la mesure dont je suis encore capable quelques jours après, je dois confesser que c’est l’un…
Lire la suite

Main tendue au Président

Monsieur le Président, Je me sens proche de vous. C’est tout à fait surprenant et inattendu, mais je l’avoue : depuis quelques jours, je me sens proche de vous, terriblement proche de vous. Proche essentiellement, ontologiquement. Je le suis certes socialement – même âge, grandes écoles ; j’ai même travaillé dans la finance, y compris avec votre…
Lire la suite

Ensemble pour l’Ecole de la confiance

Monsieur le Ministre avait prévenu : c’est le retour de la confiance, la rentrée des classes sera placée sous cette bannière [1]. Faut que je vous dise quand même, après un bon mois comment tourne le vent.